La nouvelle cantine du collège Vauban opérationnelle à la fin de l’année

Read Time:2 Minute, 58 Second

Arrêté durant six semaines, le chantier d’extension de la cantine du collège Vauban entrepris par le Département a repris le 30 avril dernier. Si tout se déroule comme prévu, le réfectoire sera ouvert à la rentrée de septembre et la cuisine sera opérationnelle à l’issue des vacances de la Toussaint.Par Laurent ARNOLD – Est Républicain 19 juin 2020

Le chantier comprend notamment une extension de 110 m² de la salle de restauration du collège Vauban.  Photo ER /Laurent ARNOLD

Quels menus seront servis aux élèves du collège Vauban à la rentrée prochaine ? Le sujet sera en discussion à la fin de ce mois. Toujours est-il que ce ne seront pas des repas préparés dans les cuisines de l’établissement. En effet, le chantier d’extension de la cantine scolaire ne devrait aboutir qu’à l’issue des vacances de la Toussaint, soit le 2 novembre prochain. Dans les faits, la salle de restauration sera livrée dès la rentrée de septembre alors que la cuisine ne pourra l’être qu’en novembre au mieux.

« En huit ans, nous sommes passés de 430 à 740 élèves », Philippe Tissot, principal

À l’étroit

Le chantier était devenu une priorité pour cet établissement qui a vu ses dernières années ses effectifs augmenter en flèche. « En huit ans, nous sommes passés de 430 à 740 élèves », rappelle le principal Philippe Tissot. Avec en parallèle, une explosion du nombre de demi-pensionnaires. Cette année, ce sont 560 repas qui sont servis à midi pour une structure qui offre 165 places assises. « Nous avons été contraints de mettre en place quatre services. Mais aussi d’investir un espace attenant à la salle de restauration pour assurer une rotation. Nous étions vraiment serrés », récapitule le principal.

Une vue sur l’avancement du chantier du local de la cuisine.   Photo ER /Laurent ARNOLD

Avec les travaux, la salle de restauration va augmenter de quelque 110 m². « Il nous fallait environ 110 à 120 places supplémentaires », note le principal. Outre cette extension, c’est toute la structure de la cuisine qui a été revue. Les réserves qui jusque-là étaient au sous-sol seront aménagées au même niveau que la cuisine.

Le coût total de l’opération est estimé à 1,6 million d’euros. Le Département qui finance ces travaux espère pouvoir compter sur une aide de l’État de 400 000 euros via une dotation de soutien à l’investissement des départements. Prévu pour durer cinq mois, le chantier a été interrompu du 17 mars à la fin avril. C’est finalement sur une durée de huit mois qu’il faudra tabler, le chantier devant intégrer les contraintes de distanciation qui freine la co-activité. « Il a fallu phaser les différents chantiers avec comme priorité d’accélérer la partie destinée à l’accueil des enfants », explique l’architecte Robert Gomez.

Repas tirés du sac à compter de lundi

C’est pour cela que dès septembre, les élèves pourront profiter de la salle de restauration. « Nous allons voir avec les parents pour préciser quelle solution sera mise en œuvre jusqu’à la livraison de la cuisine », précise Philippe Tissot. Pour l’heure, des plateaux-repas froids avaient été mis en place.

Avec le retour de l’ensemble des élèves dès ce lundi et ce, pour les sept derniers jours de classe de cette drôle d’année, les élèves devront venir avec un repas tiré du sac.

Happy
Happy
100 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleppy
Sleppy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %

Average Rating

5 Star
0%
4 Star
0%
3 Star
0%
2 Star
0%
1 Star
0%

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *