JE M’VOYAIS DÉJÀ

Le collège Vauban soutient Pih Poh

UN PARCOURS

PihPoh chante et compose depuis toujours et n’a jamais été arrêté aux frontières. De tournées internationales en première partie de têtes d’affiche, de gros festivals en dates plus intimes, Pierre Enderlen se détache surtout des frontières musicales, ne se laissant jamais soumettre à une catégorie particulière. On lui trouve ce charme fou des iconoclastes obstinés, de ceux qui savent surprendre sans jamais perdre l’enthousiasme et l’euphorie des premiers concerts.
Rap, chanson, variété, peu importe, le monde change et PIHPOH fait finalement ce qu’il aime, ce qui le fait vibrer depuis longtemps, qui l’anime quotidiennement avec des influences aussi variées que son répertoire : Seu Jorge, Cesária Évora, Lomepal, ou encore Jacques Brel et Stromae.

LA SUITE

Son parcours d’artiste est atypique, passant du métro à une websérie « J’irai chanter chez vous », des premières parties de Orelsan, Claudio Capéo, Gael Faye, IAM à des tournées au Maroc, Brésil, Colombie, Kurdistan d’Irak… Des Eurockéennes de Belfort au Solidays, du salon d’André Manoukian pour une douce session piano-voix jusqu’à des ateliers d’écriture qu’il anime dans les prisons…
L’écouter vivre c’est partir avec lui sur des chemins surprenants et parfois caillouteux, loin de la terre, prendre du recul, c’est rêver d’hasards et d’aléas… mais c’est l’assurance de ne jamais s’ennuyer.

Le site officiel de Pih Poh

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *