L’Amérique à l’école

Read Time:2 Minute, 31 Second

Le consul des Etats-Unis était en visite hier à Belfort, où elle a découvert la seule section internationale américaine de l’académie, à l’école Victor-Hugo

ac7fa8_b9aa9990888a4bb0bca53dc1bb278974.jpg_srb_p_640_420_75_22_0.50_1.20_0.00_jpg_srb

Arrivée dans une Cadillac noire, en tailleur-pantalon bleu marine, tout sourire, Amy P. Westling, consul général des Etats-Unis à Strasbourg, a rendu visite aux petits élèves de l’école primaire Victor-Hugo, inscrits en section internationale américaine. Une grande fierté pour toute l’équipe pédagogique, notamment la directrice, Marie-Joseph Jacubowitz, et l’enseignante qui prend en charge ses 21 petits anglophones six heures par semaine, Maria Fidalgo, assistée de Ginny Garber, une jeune Américaine aux multiples talents.

Cette section a ouvert à la rentrée 2013. La première année, elle accueillait 12 élèves seulement. Aujourd’hui, sur les 21 écoliers de CE2, CM1 et CM2, quinze sont Français et la section compte un Japonais, un Brésilien, un Franco-Britanique, un Franco-Irlandais et deux Franco-Américains. Mise en place en partenariat avec la CCI (chambre de commerce et d’industrie), à travers le club TGV, le but premier était de donner une culture internationale à des élèves, en raison du terrain économique belfortain. C’est vrai que la ville de Belfort n’a pas été choisie au hasard, pour l’ouverture de cette section. Les deux grands groupes industriels que sont Alstom et GE ont largement pesé dans la balance. Ils se sont d’ailleurs engagés en faveur de ce projet. La CCI a mené une étude auprès de ces deux groupes pour connaître les besoins en terme d’éducation, de scolarisation. « Ces besoins existent, et la section internationale représente un outil pour eux, une attractivité, notamment au niveau du recrutement », souligne Aline Dougoud, de la CCI.

« I love it »

Mme le consul n’est pas venue les mains vides. Aux écoliers de Victor-Hugo, elle a offert des posters, des livres et des petits drapeaux américains. Ces derniers, très fiers de cette visite, avaient préparé des brownies. Ils lui ont également offert un petit livret où ils avaient dessiné de nombreux symboles des USA, comme la statue de la Liberté, le portrait de Barack Obama… « I love it », s’est expliqué Mme Westling, après de nombreux « thank you ». Les élèves ont également entonné un chant très populaire dans le milieu sportif américain, « Take me out to the ball game ».

La visite s’est poursuivie au collège Vauban, où un accueil chaleureux lui a été accordé. La section internationale, pour l’heure, n’est en place que dans le primaire. Mais les élèves de CM2 qui partiront au collège dès la rentrée prochaine pourront continuer. L’ouverture d’une section internationale dans cet établissement est en voie de concrétisation. « Le dossier est encore sur le bureau de la ministre de l’Education nationale », souligne-t-on à l’inspection académique. « L’idée serait d’accueillir au moins 24 collégiens dans cette section », confirme le principal, Jean-Jacques Fito.

La visite belfortaine du consul s’est terminé chez General Electric.

Myriam BOURGEOIS – Est Républicain

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleppy
Sleppy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %

Average Rating

5 Star
0%
4 Star
0%
3 Star
0%
2 Star
0%
1 Star
0%

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *