Jeunes artistes en toute « légalité »

Read Time:1 Minute, 50 Second

Les Ateliers danse et théâtre du Collège Vauban ont travaillé toute l’année sur le thème de L’égalité. Restitution sur scène il y a quelques jours…

« CHACUN voit le monde à sa façon », l’essentiel est de les respecter tous. Toute l’année, les ateliers danse et théâtre du collège Vauban ont travaillé sur le thème de l’égalité, qui est le fil conducteur de l’établissement : durant quatre années, ce dernier décortique les trois valeurs principales de la République et y ajoutera, en 2016-2017, la laïcité.

Avec le concours du Centre chorégraphique national, Séverine Soria, professeur de français, a initié un groupe de quatrièmes à diverses danses du monde entier, tandis que l’atelier théâtre réunissait des troisièmes pris en charge par le même professeur, sa collègue Juliette Prieur et Sophie Kordylas, metteur en scène, dont l’intervention, via le théâtre du Pilier, a duré toute l’année. L’ensemble a été pris en charge dans un projet culture collèges du conseil départemental qui a attribué une subvention de 13.000 euros « permettant de financer les trois ateliers artistiques de cette année qui s’insèrent dans notre projet Place de la République », expliquait, en préambule du spectacle il y a quelques jours au théâtre Louis-Jouvet, Jean-Jacques Fito, principal du collège.

Réunis pour une seule fois dans ce « vrai » théâtre, les 24 danseurs et comédiens, un peu traqueurs, ont donné le meilleur d’eux-mêmes, sur un sujet difficile, qui, quelquefois, touche à l’intime. Après avoir abordé l’histoire, banale, du « chat à la sauce », qui peut être racontée de multiples façons différentes, ils ont abordé la couleur de peau, le racisme, le handicap, l’égalité entre les hommes et les femmes et l’homosexualité.

Dans la bouche et les gestes de ces adolescents, candeur et fraîcheur ont permis de diffuser avec humour et énergie, des messages forts sur des sujets qui, au premier abord, sont lourds de sens et peuvent être mal interprétés. Et beaucoup se sont, in fine, révélés. « Les élèves n’oublieront jamais le message que vous leur délivrez », a rappelé Séverine Soria aux adultes présents. Les applaudissements nourris de la salle ont visiblement répondu à ses vœux.

Karine FRELIN – Est Républicain

Happy
Happy
100 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleppy
Sleppy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %

Average Rating

5 Star
0%
4 Star
0%
3 Star
0%
2 Star
0%
1 Star
0%

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *