Belfort, Un 8 Mai célébré dans la ferveur au square du souvenir

Read Time:1 Minute, 58 Second

«Belfort n’oublie pas ! » : ont lancé en chœur trois élèves de la classe défense du collège Vauban, après un hommage à la 2e division polonaise de chasseurs à pied qui a combattu en 1940 dans le Territoire de Belfort.

Cette affirmation suffisait à elle seule à résumer l’esprit de la cérémonie commémorative de la Victoire de 1945, vendredi au square du Souvenir. Une cérémonie émouvante, célébrée pour la 70e année, en présence d’une foule nombreuse encouragée par un temps clément.

Autour du monument avaient pris place les porte-drapeaux des anciens combattants, un détachement de Gaillards du 35e RI, mais aussi une vingtaine de stagiaires de la préparation militaire Marine en uniforme. La police nationale et les sapeurs-pompiers étaient aussi représentés.

La cérémonie a débuté par douze remises de décorations.

René Bailly, délégué départemental du Souvenir Français, a ensuite lu l’ordre du jour N° 9 en date du 9 mai 1945 dans lequel le maréchal de Lattre de Tassigny annonce à ses troupes qu’il vient de recueillir au nom de la France l’acte de capitulation de l’Allemagne nazie.

À son tour, Bernard François, président départemental de l’Union française des anciens combattants a fait lecture du message de l’UFAC, conclu par cette phrase du général de Gaulle : « La France vivra parce que vous avez su mourir pour elle ».

En l’absence du préfet, il revenait au secrétaire général de la préfecture, Richard-Daniel Boisson, d’exprimer le message du secrétariat d’État aux anciens combattants, rappelant que « c’est dans les souffrances d’hier qu’a germé l’irréversible besoin d’Europe ».

Plusieurs gerbes ont été déposées : par le colonel Jean-Michel Lebraud, commandant d’armes de la place de Belfort ; par Véronique Mougey, au nom du conseil régional ; par Sébastien Vivot et Marie-Hélène Ivol, pour le conseil départemental ; par Damien Meslot et Tony Kneip (accompagnés de deux adjoints juniors) pour la municipalité de Belfort et bien sûr par Richard-Daniel Boisson pour la préfecture.

ac7fa8_6b009f52a7454f1d89c61e565918f545.jpg_srb_p_540_345_75_22_0.50_1.20_0.00_jpg_srb

Le ravivage de la flamme a été effectué par Roland Rémy, ancien du corps expéditionnaire en Italie, président d’honneur de Rhin et Danube, décoré de la Légion d’Honneur le matin même ; Il était accompagné d’un jeune de la classe défense de Vauban. Une image qui comptait parmi les moments forts de cette cérémonie.

Didier PLANADEVALL – Est Républicain

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleppy
Sleppy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %

Average Rating

5 Star
0%
4 Star
0%
3 Star
0%
2 Star
0%
1 Star
0%

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *