Le Collège Vauban récolte des récompenses prestigieuses en 2016

Le palmarès 2016 du collège Vauban, dans le quartier des Glacis à Belfort, est impressionnant : l’établissement a reçu deux prix nationaux plus une distinction récompensant le niveau d’anglais des élèves. Le principal, Jean-Jacques Fito, peut être fier de son équipe pédagogique et des collégiens méritants. Deux fois en deux jours, une délégation s’est rendue à Paris.

Juliette Prieur, professeur de lettres, et ses élèves de la classe de 6e 6 section internationale américain, ont reçu le prix national collègue de la Ligue des droits de l’Homme et du citoyen, samedi 18 juin.

La classe de 6 e6 obtient le Prix national collège de la Ligue des droits de l’Homme. Photo C.R.
La classe de 6 e6 obtient le Prix national collège de la Ligue des droits de l’Homme. Photo C.R.

Lundi 20 juin, c’était au tour d’une délégation de 29 personnes, dont 17 élèves, de se rendre à la Sorbonne, pour y recevoir le prix Laïcité 2016 de l’association des Amis de Jean Zay… des mains de Najat Vallaud-Belkacem, ministre de l’Éducation nationale. « Les élèves ont été particulièrement émus par la visite de la crypte du Panthéon, avec la fille de Jean Zey, pour un hommage à cet homme de valeurs », commente le principal. Jean Zay, auteur de l’unification des programmes scolaires, mort assassiné par la milice en 1944, illustre les valeurs de la République. Or, au collège Vauban, grâce au projet « Place de la République 2013-2017 », une valeur de la devise républicaine est étudiée chaque année. En 2015, c’était l’égalité. En 2016, la fraternité. En 2017, ce sera la laïcité. Les élèves sont invités à incarner cette valeur et à prendre conscience de son importance dans l’organisation de la société. Une réflexion du principal est à l’origine de ce travail : « Il m’est toujours apparu lacunaire qu’à aucun moment du parcours scolaire de nos élèves, ne soit prévu de moment de commémoration des principes sur lesquels se fonde le projet républicain », explique Jacques Fito.

title-1467135158

Sur les 650 élèves de l’établissement, tous ne vont pas adhérer. Des bagarres peuvent toujours se déclencher. Mais ceux qui auront compris la notion de « fraternité » tenteront de proposer mieux que la violence. « On essaie de dialoguer », suggèrent les élèves de 6e 6. Eux sont heureux et en réussite, dans ce collège des Glacis où s’exerce la mixité.

C’est en anglais, encore, que le collège Vauban se distingue par ailleurs au Big Challenge, concours national sur la pratique de l’anglais. « Nous avons des élèves primés à tous niveaux du collège », souligne le principal. Laure Lavie est première du niveau de 5e pour le département.

Est Républicain – Christine RONDOT

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *